DEDICACESSEN

Blog de cuisine et de petites histoire ; Le principe ? Tout un plat, toute une histoire... Quand l'inspiration est là, la recette est dédiée à un personnage de mes paysages réels ou rêvés : Vouivre, Hopper, San Antonio, André Breton, Maroc, Italie, enfanc

mardi 18 mars 2008

[Feu dans la nuit qui vient]..........

Elle a perdu une boucle d’oreille, ne s’en est pas rendu compte. Il est en face d’elle et fixe la chaînette qui reste, à laquelle pend une perle rouge, comme une seule blessure mortelle dans son cou très blanc. Elle penche la tête, la brûlure franche se déplace, touche presque l’épaule nue. Elle soupire, un violon s’aiguise dans l’air, le bijou tremble en baiser furtif, onde écarlate d’une rivière où glisserait une carpe noire. La lumière qui chancelle à travers la vitre pénètre la plaie ronde, l’embrase en flèche, étreinte envolée.... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 21:32 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

lundi 25 février 2008

[Mangez-moi mangez-moi]..........

ça m'apprendra à être tellement dans ce livre*, au propre comme au figuré. J’ai dormi dans mon frigo ! La chose et son contenu habituels étaient-ils devenus géants ou avais-je rapetissé ? L'histoire ne le dit pas. Je languissais gentiment entre un yaourt au citron et une truite hagarde. Je crois bien que j'ai aperçu l’ombre fantomatique d’un bouquet de persil mais ne saurais le jurer, c'était peut-être de la coriandre ou les têtes échevelées de branches de cerfeuil en conciliabule. J’entendais la rumeur des clayettes du dessous,... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 10:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mercredi 30 janvier 2008

[Je veux être une marmotte]..........

Ça me prend régulièrement après mon anniversaire, les jonquilles sont toujours trop loin, j'ai juste envie de me coucher et de me réveiller au printemps, en bref d'être… une marmotte. Tu rentres dans ton trou en automne, il fait encore tiédasse en journée, t'es encore toute bronzée et surtout t'as mangé à t'en faire péter la panse sans penser à la balance, t'es obèse et c'est pas grave vu que t'as personne à séduire, ton projet immédiat étant de reposer tout ce gras. Faut juste que tu passes la porte de ton repaire, avec un... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 19:17 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
jeudi 17 janvier 2008

[Le pays de mon coeur caramel]..........

Le pays de mon cœur qui bat, qui bat, qui bat ? ce sera celui des songes où pendeloquent des cœurs caramels transpercés, olibrius à balancelle, galopant des amours flamboyantes, un drôle de pays qui ne dit pas son nom aux douaniers mais préfère le chuchoter aux enfants et aux amoureux. Contrairement à ce qu'on croit, il ne rejette pas ses habitants au petit matin –que l'on peut appeler les rêveurs, si on veut. Ce sont eux qui le quittent, pensant sortir juste un moment. Les voilà perdus pourtant : le pays de mon coeur est animé... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 22:25 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
lundi 14 janvier 2008

[Entrelacs]..........

On aperçoit des violoncellistes, on s'emballe pour des vieillards en verre, on frôle des inconnus, on s'arrête quelques secondes à un visage, on a le cœur qui bat plus fort pour un geste esquissé à côté de soi. J'aime la fugacité de ces croisements, la sensation indicible qui en découle parfois, Saudade, la nostalgie à peine ébauchée de ce qui ne sera pas. On n'en souffre pas vraiment mais le cœur soupire brièvement, on n'y prend pas garde. Il reconnaît les siens, les élit, y renonce, le temps d'un battement de cils. On passe... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 22:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
vendredi 5 octobre 2007

[Petit éventail]..........

- Tu penses à quoi ?- A rien. Il est quelle heure ?- J'en sais rien… il est plus loin que midi, c'est sûr, j'ai entendu les cloches.- C'est la sieste, il n'y a plus de bruit dehors.- Si, écoute, un bébé pleure.- Ah oui, il ne peut pas dormir. Il a mal aux dents.- Ou il a faim.- Moi aussi j'ai faim ! On mange ?- Au lit ? Oui ! tu descends chercher le jambon et puis de l'eau et puis du vin et puis du raisin. Oh ! Il reste une moitié de foccacia sur la table ! Tu la prends aussi.- Pourquoi moi ?!- Parce que c'est toi qui as faim-... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 21:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

lundi 17 septembre 2007

[La reine violette]..........

Quand elle était petite, il lui arrivait d'emprisonner le monde sur son annulaire droit. En revenant de l'école, un soir, sa mère lui avait donné une pièce pour la machine à distribuer des surprises installée devant la boulangerie de l'avenue Aristide Briand. Dans la coque ovoïde en plastique jaune, qui était tombée en rebondissant dans le distributeur après qu'elle ait tourné la clef, il y avait une bague de conte de fée, à améthyste plus chatoyante qu'une vraie, grosse comme un petit pois. La largeur du doigt... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 22:16 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
lundi 10 septembre 2007

[Invitation à une chatte]..........

Colette chérie, me voilà bien embêtée. Imaginez que j'ai cuisiné ces haricots que ma mère disait "à l'étouffée" et que je ne vois personne à qui les dédier mieux qu'à vous. Il faut que vous sachiez : le chat n'en a pas voulu ! Le sombre bandit n'aime rien qui contienne du cochon mais que savais-je de ses convictions quand il vint à moi ? Je suis trop vieille et lui, comme tous ceux de son espèce, bien trop ingrat pour que je change mes habitudes. Je garde donc cette débauche de légumes et de cochonnailles qui... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 20:11 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
mardi 28 août 2007

[Les bettes de la sorcière]..........

Le Blog est un petit animal fragile qui demande des soins réguliers. La sorcière s'en rendait compte en constatant l'état du sien, Dedicacessen, quasi-moribond en cette fin d'août. L'été ne lui avait rien valu et les pérégrinations à dos de balai arthritique de sa propriétaire non plus. Pourtant tout jeune, il sentait le renfermé, moisissait certainement, s'alanguissait, s'amenuisait, s'estompait lentement du paysage et seuls les fidèles parmi les fidèles venaient encore le veiller un peu, gentils et patients, tandis qu'il se laissait... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 16:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
dimanche 19 août 2007

[A un jeune mendiant]..........

Il y en aurait des choses à écrire sur la Bretagne. Un jour peut-être, je vous parlerai de ce coucher de soleil de fin du monde sur la mer qui n'attendait que la lune pour transmuer d'eau en argent, ou je vous dirai les gens serrés les uns aux autres dans des pulls, les enfants ensablés sous le ciel bleu meurtrier, le Muscadet, les moules marinière, les tramways de Nantes qui roulent sur des pâquerettes devant des maisons penchées, les bribes de conversations saisies dans les ruelles, les cours intérieures volées, aperçues... [Lire la suite]
Posté par A_Lenverre à 21:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]