DEDICACESSEN

Blog de cuisine et de petites histoire ; Le principe ? Tout un plat, toute une histoire... Quand l'inspiration est là, la recette est dédiée à un personnage de mes paysages réels ou rêvés : Vouivre, Hopper, San Antonio, André Breton, Maroc, Italie, enfanc

lundi 26 novembre 2007

KKVKVK... vive la France !

Il paraît que j'ai gagné le kiki avec mes délires soufflés ! Et même si j'aurais  bien voulu que la ptiote Charline soit l'heureuse élue, et même si je dois désormais prêter à Marion ce que je me suis engagée à lui apporter pieds et poings liés en échange de ma victoire (chaque fois que je dis le mot "victoire", j'ai envie de m'écrier : "je suis le mêêêêêêtrrrrreuuuuuuhhhh du monde" mais je vais essayer de m'abstenir)... j'm'en va pas cacher ma joie, ah ben non. Je suis super contente, même que. Je vais donc pouvoir bientôt vous révéler le sujet du prochain kiki... Que pourrais-je vous donner comme indice ? ... rien ! Vous verrez bien ! Je mets ça au point et je vous en dis plus d'ici quelques jours. Et d'ici quelques jours, à moi donc la joie de me retrouver face à des ronchonnes de mon acabit, jamais contentes des règles établies, à moi les savants calculs, un dépoussiérage d'excel et tout le reste. Gnarf. Je vais vous dire : je serai super méga impitoyable, si vous croyez qu'on est là pour se marrer, vous vous gourez. Le kiki c'est du sérieux. Si sérieux qu'il paraît qu'un "j'suis bien contente" n'aurait pas suffi... Alors... alors rien ne se perd (hélas ?) tout se transforme :

"En ce jour où je prends officsamothraceiellement mes fonctions de Présidente du kiki, je pense à la blogosphère culinaire qui a traversé tant d’épreuves et qui s’est toujours relevée, qui a toujours parlé pour tous les amateurs de cuisine et que j’ai désormais la lourde tâche de représenter aux yeux du monde ; voire de la galaxie toute entière.
Je pense à tous les gagnants du kiki qui m’ont précédée.
Je pense à
Dorian qui sauva deux fois l'honneur, qui rendit au kiki sa souveraineté et à toute la blogosphère sa dignité et son autorité.
Je pense à
Sandra et Alhya qui, chacune à leur manière, firent tant pour que le kiki entrât de plain-pied dans la modernité.
Je pense à
Marion, qui sut préserver les institutions et incarner l’alternance salée à un moment où elle devenait nécessaire pour que ce concours soit à tous les palais agréable.
Je pense à
Manue, qui dès le départ a fait rayonner dans le monde les valeurs universelles du kiki. Je pense au rôle qui a été le sien pour faire prendre conscience à tous les hommes de l’imminence du désastre gastronomique et de la responsabilité de chacun d’entre eux envers les générations à venir.
Je pense à tous les autres qui ne me pardonneraient pas de les oublier en ce moment historique :
Guillemette, Marie-Laure, Croquette, Soizic, Audinette, Belleble, Amuse-bouche, Ninie, Lilo, Fidji, Cécile, Carpe Diem, Béa et le neumneume de mon coeur qui furent de grands présidents de kiki.

Mais en cet instant si solennel, ma pensée va d’abord au peuple culino-blogosphéreux qui est un grand peuple, qui a une grande histoire et qui s’est levé pour dire sa foi en la gastronomie, pour dire qu’il ne voulait plus subir. Je pense à ce peuple  qui a toujours su surmonter les épreuves avec courage et trouver en lui la forc
kiki02e de transformer le monde.
Je pense avec émotion à cette attente, à cette espérance, à ce besoin de croire à un kiki meilleur qui se sont exprimés si fortement durant la campagne qui vient de s’achever.
Je pense avec gravité au mandat que le peuple culino-blogosphéreux m’a confié et à cette exigence si forte qu’il porte en lui et que je n’ai pas le droit de décevoir.
Le peuple m’a confié un mandat. Je le remplirai. Je le remplirai scrupuleusement, avec la volonté d’être digne de la confiance que m’ont manifesté tous ces votants.

Je défendrai l’indépendance et l’identité du kiki.
Je veillerai au respect de l’autorité du kiki et à son impartialité.
Je ferai de la défense des droits du kiki  et de la lutte contre le ramollissement culinaire les priorités de mon action.
La tâche sera difficile et elle devra s’inscrire dans la durée.

Chacun d’entre vous à la place qui est la sienne dans ce kiki et chaque citoyen à celle qui est la sienne dans la société ont vocation à y contribuer.
Je veux dire ma conviction qu’au service du kiki il n’y a pas de camp. Il n’y a que les bonnes volontés de ceux qui aiment leur cuisine. Il n’y a que les compétences, les idées et les convictions de ceux qui sont animés par la passion de l’intérêt général.
kiki04

A tous ceux qui veulent servir le kiki, je dis que je suis prêt à travailler avec eux et que je ne leur demanderai pas de renier leurs convictions, de trahir leurs amitiés et d’oublier leur histoire. A eux de décider, en leur âme et conscience d’hommes libres, comment ils veulent concourir.

Aujourd'hui,  il n’y a eu qu’une seule victoire, celle de la cuisine qui ne veut pas mourir, qui veut l’ordre mais qui veut aussi le mouvement, qui veut le progrès mais qui veut la fraternité, qui veut l’efficacité mais qui veut la justice, qui veut l’identité mais qui veut l’ouverture.

Eh bien, à ces kikiphiles qui veulent continuer à vivre,
à ce peuple qui ne veut pas renoncer, qui mérite notre amour et notre respect, je veux dire ma détermination à ne pas les décevoir.

Vive la République !
Vive le kiki !"

(à suivre...gugus)

Posté par A_Lenverre à 14:44 - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

    Et bien, quel discours ! Je suis bien contente, cela fait deux kiki où tu te fais remarquer... Bravo ! Et bon courage pour le suivants.

    Posté par Tiuscha, lundi 26 novembre 2007 à 17:34
  • Kiki président! (comment ça j'ai rien compris?)

    Posté par Grand Chef, lundi 26 novembre 2007 à 18:01
  • Nous comptons sur toi élue du peuple culino-sphérien pour tenir tes promesses et vivement qu'on connaisse le prochain thème !!!

    Posté par aurely, lundi 26 novembre 2007 à 18:04
  • ouiii, moi aussi j'aime les discours. "C'est le kiki qui vaincra"! On veut tous du kiki, des kiki, des kiki, encore des kiki!

    Posté par lili violette, lundi 26 novembre 2007 à 18:50
  • Au fait... merci pour la dédicace ;o)

    Posté par Grand chef, lundi 26 novembre 2007 à 21:52
  • Mmmoui... Dieu sait que j'aime bien ce KiKi, Dieu sait que je t'adore, Annie... Mais... de là à adhérer à ce prolixe discours politiquement engagé... je... j'hésite... J'imagine que... que tu as été gagné par l'émotion - et je te comprends -, mais là... non... ce n'est pas possible, il ne peut pas avoir réussi à manipuler ton esprit. Il faut reconnaître qu'il est très doué, très fort, mais son pouvoir s'arrête à la gestion de l'état républicain dans lequel nous vivons. Je me souviens de ton discours post-6 mai et j'ai du mal à croire aujourd'hui que tu adoptes aussi aisément la forme de son discours. Aller, oust, vade retro, Sarko ! Sors de ce corps, rends-nous notre Annie !
    Hihihi !
    La 23ème édition du KiKi promet, tudieu !

    Posté par Tit', lundi 26 novembre 2007 à 23:23
  • vive le kiki LIBRE ! Annie voyons !!!!
    Merci pour les robins que j'avais loupés et pour toutes les surprises de ce billet, et ... oublie pas Jude tout de même, au hammam et nu sus son tablier ... Oui oui oui j'insiste (pieds et poings liés tu peux t'en passer quand même ... Jude non. Ou alors George à la rigueur !)
    merci

    Posté par marion, mardi 27 novembre 2007 à 00:30
  • Quel KIKI, mon Dieu, quel KIKI! Voyons ce que tu nus réserves, ardente Présidente!

    Posté par tifenn, mardi 27 novembre 2007 à 08:30
  • > Eh oh Tiuscha pas que deux, hein, j'en suis à ma quatrième participation et toutes furent remarquables, tu penses ! Tu verrais ma vouivre... soupir nostalgique de génie incompris...
    > aurely, lili violette, gécé (de rien) : je vous ai compris !
    > Tit'... je sais pas... dans l'accès mégalomaniaque qui me prit à l'annonce de la nouvelle, je ne trouvai rien de mieux pour refléter mon état d'esprit (esprit est peut-être un grand mot). Tu reprendras bien un verre de Sidi Brahim ?
    > Non, Marion. Vive la Franccceeeeuuuhhh ! En le tapant, j'ai beaucoup pensé à Isabelle Nanty dans Amélie Poulain. George est bien trop vieux pour toi, pépette, je le garde au chaud.
    > Ma Tifenn.... Faudrait que j'arrête le teasing parce que tout le monde va espérer un truc absolument échevelé et je vais accoucher d'un oeuf à la coque. (j'aime bien "ardente présidente", je crois que je vais m'inscrire sur Meetic juste pour pouvoir amortir ça)

    Posté par dedicacessen, mardi 27 novembre 2007 à 08:54
  • ) Félicitations ! N'oublie pas de me prévenir quand tu lanceras le nouveau kiki

    Posté par Papilles&Pupille, mardi 27 novembre 2007 à 09:52
  • Le peuple culino-blogospherien te salue chere presidente. Alors il en est ou l'oeuf a la coque?

    Posté par gracianne, mardi 27 novembre 2007 à 12:29
  • Bravo, beau discours

    Posté par noémie, mardi 27 novembre 2007 à 16:19
  • vue de l'étranger, je dirais que c'est une bien belle élection. on peut faire demandeur d'asile dans ta république nily dis, même si on cuisine que des sablés et des pâtes ?

    Posté par titelyre, mardi 27 novembre 2007 à 21:56
  • Tu ne serais pas un peu bavarde, des fois?

    En tous cas, je suis doublement heureux, d'une part que tu aies gagné, d'autre part en raison du fait que cette blogosphère rende ainsi un vibrant hommage à la cancoillotte, t'es trop forte!

    Posté par Patrick CdM, jeudi 29 novembre 2007 à 14:05
  • bravo

    CUISINEZ PLUS POUR MANGER PLUS.

    avec un programme pareil trop facile d'être élue.

    Et encore toutes mes félicitations

    Posté par volatile anonyme, vendredi 30 novembre 2007 à 18:39

Poster un commentaire